Social Watch news

Travailleurs des plantations de thé.
(Photo : UCANews)

Les expériences des organisations paysannes et des organisations populaires au cours des 15 dernières années montrent que l'agriculture écologique est un moyen très efficace de lutter contre la faim et la pauvreté et de réduire les problèmes de santé et la destruction écologique causée par l'agriculture chimique conventionnelle.

Plus d'une centaine d'organisations de paysans, de pêcheurs, de femmes, de travailleurs des plantations et de travailleurs industriels ont lutté au Sri Lanka pour une approche et une stratégie plus logiques, réalisables et conviviales en vue d'une amélioration économique, d'une réduction de la pauvreté et de la faim et de justice sociale.

Aujourd'hui, ils sont en mesure de présenter une approche alternative très viable pour l'économie et le processus de développement dans le pays.

Un visage de la pauvreté urbaine
au Mexique. (Photo : Marlon Berlanga)

Le Rapport d'étape 2010 du gouvernement concernant les OMD au Mexique souligne que la plupart des indicateurs associés aux OMD et leurs objectifs ont profondément amélioré, affirmant en avoir atteint la plupart et anticipant l'atteinte du reste en 2015.

Malgré les progrès, le rapport indique qu'il y a encore un long chemin à parcourir: l'inégalité des revenus et les conditions de pauvreté et de vulnérabilité dans lesquelles de nombreuses familles vivent encore persistent; il est nécessaire de réduire la mortalité maternelle, de consolider l'égalité des sexes; le défi vital de l'environnement et une croissance économique plus significative sont encore en suspens.

Le gouvernement de la Finlande vise à être un membre responsable de la communauté internationale, mais sa volonté politique ne le démontre pas toujours. Le pays n'a pas atteint l'objectif d'affecter le 0,7 % du produit national brut à l'aide publique au développement.

Making livelihood after taking
construction training.(Photo: RRN)

Il existe de preuves manifestes que les causes du conflit politique au Népal, outre la gravité de la pauvreté et de l'inégalité, réside aussi dans la perception de l'enracinement. Autrement dit, les personnes vivant dans ces conditions perçoivent que les possibilités de les surmonter sont très limitées, voire inexistantes.

Ananas. (Photo : coecoceiba.org)

Le Costa Rica a, vers l'extérieur, une image de pays durable et engagé à l'environnement, mais la réalité intérieure est très différente.

La tension entre la conservation et l'activité productive provoque de croissants conflits sociaux par l'utilisation de la terre. Comme exemple de l'(non)atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement, nous abordons le cas de la production agro-industrielle de l'ananas, qui a de plus en plus assiégé les communautés et les zones protégées et déplacé les cultures traditionnelles d'importance alimentaire.

Un vendeur de fruits cameroun.
(Photo : Elin_B/Flickr)

Les cibles nationales des OMD au Cameroun sont loin d’être atteintes d’ici à 2015. Nous recommandons des efforts soient dans le sens de: la transparence dans la gestion des ressources publiques;.l’amélioration de la qualité du système éducatif; la fourniture en quantité de l’énergie qui va renforcer le programme élargi de vaccination et la réduction des maladies de l’enfant, et l’introduction des programmes de développement durable, notamment par une bonne législation foncière et l’introduction des normes de gestion environnementale dans la stratégie de la croissance.

Demande des règles contraignantes
pour les multinationales.
(Photo : Philipp Rohrer/Alliance Sud)

La Suisse n'occupe pas les meilleurs postes pour sa contribution aux Objectifs du Millénaire pour le développement, en particulier dans certains domaines de sa politique étrangère. Les finances et de la politique commerciale sont favorisées par leur propre intérêt et, par conséquent, contribuent à restreindre l'espace politique des pays pauvres. Cependant, le pays a considérablement augmenté son budget pour le développement et, comparativement au niveau international, réalise une bonne coopération pour le développement pro-pauvre.

Les défenseurs de la justice sociale ont besoin d'outils et de mesures permettant le suivi de la performance des pays et pour promouvoir la responsabilisation et le changement des politiques. Le Centre d'analyse des politiques mondiales (WORLD) de l’Université de Californie, Los Angeles a recueilli des données sur les lois et politiques dans 193 pays concernant les objectifs prioritaires de Social Watch et des groupes membres, y compris l'égalité entre les sexes, l'éradication de la pauvreté, et les facteurs affectant la pauvreté, tels que les conditions de travail et les politiques éducatives. Nos résultats  sur les politiques concernant les enfants sont présentés sur des cartes interactives disponibles sur notre site web : (http://childrenschances.org – le site sera bientôt traduit en français). Ces données permettent aux défenseurs des droits de voir comment leur pays se situe en comparaison aux autres en ce qui concerne la législation et les politiques visant à réduire la pauvreté et garantir l'équité entre les sexes. Ces données fournissent également des outils afin de  tenir les pays responsables de leurs engagements internationaux.

Syndicate content