Social Watch news

Loin de suivre l’inflation, le coût des études est plutôt parti en flèche partout au Canada depuis les dix dernières années, rendant l’université de moins en moins abordable, rapporte une nouvelle étude du Centre canadien de politiques alternatives (CCPA), selon Le Devoir. Depuis 1990, le coût des études universitaires de premier cycle, qui comprend les droits de scolarité et les frais afférents, a crû annuellement de 6,2 %, soit trois fois plus vite que l’inflation. Et si la tendance se maintient, il aura augmenté de près de 18 % dans quatre ans.  

Aissata Abdoul Diop,
agricultrice, Mauritanie, tenant
des épis de maïs desséchés.
(Photo : Pablo Tosco/Oxfam)

Une nouvelle étude montre que l'impact futur du changement climatique sur les prix des denrées alimentaires a été sous-estimé, alors que les gouvernements du Nord ne semblent pas disposés à accepter de nouvelles réductions de leurs émissions de gaz à effet de serre, bien qu’il ne reste que sept semaines pour parvenir à un accord sur une deuxième période d'engagement du Protocole de Kyoto qui remplacerait le premier, qui prendra fin le 31 décembre.

Quand les femmes de l’Association tunisienne des femmes démocrates (Atfd) se mobilisent pour enquêter sur la répression des soulèvements populaires 2010-2011, elles produisent un rapport sous la forme d’un fascicule de près de 130 pages (en langues arabe et française) retraçant les témoignages et les récits de femmes membres des familles des blessés et des martyrs de la Révolution, selon un article en le journal La Presse.

Le samedi 15 septembre sur le coup de midi GMT+1 se réuniront dans plus d'une trentaine de villes du monde des femmes et des hommes en soutien aux paysans d'ici et d'ailleurs. Le centre de documentation d'Alliance Sud, point focal de Social Watch en Suisse, invite à partager sa table sur l'Esplanade de Montbenon à Lausanne.

Souveraineté alimentaire, droit d'accès des populations indigènes aux ressources naturelles, le banquet « Un repas pour notre avenir » qui se tiendra simultanément à Lausanne, Genève, Sion, Paris, Londres mais aussi à Cotonou, Douala, Kinshasa ou encore à Bethléem ou Kaboul se veut solidaire avec les paysans du monde.

Un distributeur BNP Paribas
Fortis vandalisé à Bruxelles.
(Photo : Garoum/2011)

DeWereldMorgen.be révélait lundi dernier que la banque BNP Paribas a lancé en 2010 un fonds spéculatif « Opti hedge » spécialisé sur les cours des matières premières, dont les denrées alimentaires, selon un communiqué divulgué par le Centre national de coopération au développement (CNCD-11.11.11, point focal de Social Watch au Belgique), SOS Faim & Oxfam-Solidarité.

Le Conseil des droits de
l’homme de l'ONU.

Le Conseil des droits de l’homme de l'ONU débattra ce mois-ci une série de « principes directeurs » qui obligerait les pays à faire attention aux conséquences des traités économiques internationaux et des politiques fiscales sur la pauvreté et les droits de l'homme. Si la proposition de Magdalena Sepúlveda, l'une des rapporteurs spéciaux au Conseil , « l’éradication de l'extrême pauvreté ne sera plus seulement un devoir moral mais aussi une obligation juridique », a déclaré Roberto Bissio, directeur de l'Institut du tiers monde (ITeM).

Audience de la Cour africaine des
droits de l’Homme.
(Photo: Cour africaine)

Alors que la Cour africaine des droits de l’Homme et des Peuples entame aujourd’hui une visite de sensibilisation au Sénégal, la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et ses organisations membres et partenaires appellent les autorités nationales à saisir cette occasion pour prendre des engagements fermes en faveur de l’accès à la justice pour les victimes de violations des droits humains.

À l'occasion de l'ouverture des Jeux Paralympiques à Londres, Front Line Defenders relance sa campagne Olympic Dreams (Rêves Olympiques), en se concentrant sur 15 défenseur-ses des droits humains du monde entier. La campagne lancée lors de l'ouverture des Jeux Olympiques de Londres 2012, à jusqu'ici générée près de 1000 lettres de soutien aux 15 DDH mis en lumière par la campagne.

Arnaud Zacharie

Les matières premières restent, au 21e siècle, un enjeu majeur de l’économie politique internationale et du développement. D’une part, la compétition pour l’approvisionnement en ressources naturelles s’exacerbe dans un monde de plus en plus multipolaire. D’autre part, les pays en développement, dont les économies reposent sur l’exportation des matières premières, doivent exploiter ce potentiel pour mieux s’en affranchir, selon Arnaud Zacharie, secrétaire général du Centre national de coopération au développement  (CNCD-11.11.11, point focal de Social Watch au Belgique).

Une plate-forme pétrolière en
Ventura, California, Etats-Unis.
(Photo : Marianne Muegenburg
Cothern/Flickr/CC)

L’organisme américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers vient de prendre des mesures contraignantes pour la transparence des revenus pétroliers. La Plateforme « Publiez ce que vous payez », coordonnée en France par le Secours Catholique, applaudit.

Syndicate content