Philippines

Au Philippines, la mondialisation économique est à l’origine de l’amplification du travail au noir, de la compression des industries locales et d’une forte dépendance des exportations et des envois de fonds depuis l’étranger alors que la pauvreté continue à augmenter en raison de la répartition injuste des richesses. Aujourd’hui, la crise mondiale provoque la diminution des envois de fonds venus depuis l’étranger et la fermeture des usines. Comme toujours, ce sont les pauvres et les marginaux qui paient le prix fort. Il y a un besoin urgent de motivation durable basée sur les droits et en faveur des pauvres.
Syndicate content