Le Rapport sur le développement humain 2010, publié par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), introduit trois mesures innovantes s’inscrivant en complément du traditionnel indice de développement humain (IDH) utilisé par le Rapport : l’IDH ajusté aux inégalités, l’indice d’inégalité de genre et l’indice de pauvreté multidimensionnelle.

Auteur: 
Ana Abelenda

Mardis 6 octobre (Washington DC) - la nécessité de construire un nouveau paradigme de développement avec des mesures alternatives qui peuvent fournir des politiques de développement basées sur les preuves empiriques a fait l'objet de débats dans le début du Forum de Politiques de la Société Civile de la Banque Mondiale et des réunions annuelles du FMI qui ont eu lieu ici à Washington DC le 6 octobre 2010. Existe t- elle une tendance au changement dans la manière selon laquelle les gouvernements conçoivent les politiques de développement pour le progrès social ?

Le Président de Mozambique, Armando Guebuza, la Chef du PNUD, Helen Clark, le ministre de la Planification de l’Équateur, René Ramírez, le parlementaire allemand, Heidemarie Wieczorek-Zeul, ainsi que nombreuses autorités de l’ONU et représentants diplomatiques, seront présents dans le lancement du SOCIAL WATCH RAPPORT 2010, à New York. 

La perception que les communautés de base ont sur la pauvreté et l'inégalité, est très différente du point de vue top-down. Les contributions faites, par des groupes de citoyens de plus de 60 pays, au Rapport 2010 de Social Watch, montrent qui nous sommes loin d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement. En plus, la recherche de Social Watch montre que la réduction de pauvreté à l'échelle mondiale a ralenti depuis 2000. Il conclut qu’une redéfinition complète de notre approche au développement est nécessaire.

Social Watch est en charge de la co-organisation d’une série de tables rondes avec des représentants du gouvernement et de la société civile pour traiter le besoin d’actions concrètes pour progresser dans l’éradication de la pauvreté et justice sociale.

Mujeres en Camerún

La Fédération des Organisations de la Société Civile Camerounaise (FOSCAM), point focal de Social Watch au Cameroun, a participé à l'élaboration d'un avant-projet de loi pour l'intégration de la perspective de genre dans les politiques nationales de croissance et d’emploi dans le pays. 

Source: La Presse du jour

L’Alliance pour refonder la gouvernance en Afrique (Arga) au Bénin a organisé hier jeudi 20 mai 2010, en collaboration avec le réseau Social watch, un atelier de réflexion sur la révision de la constitution béninoise. Cette rencontre vise à recueillir les apports  des acteurs de la société béninoise afin de contribuer au processus en cours.

Syndicate content