Comme initiative de l'Institut arabe des droits de l'homme et le Réseau arabe d’ONGs pour le Développement, un atelier régional a eu lieu le 1er et le 2 mars 2011, au sujet des "Droits de l'homme sous les changements démocratiques et le développement équitable : Questions et perspectives à la lumière du modèle populaire de la révolution en Tunisie et en Égypte".

Par Roberto Bissio

Après des décennies en attaquant les gouvernements, des environnementalistes, économistes, féministes et activistes sociaux du monde entier lancent un appel à fortifier les États comme la seule manière de sauver la planète, menacée par crise dans le climat, l'eau, les aliments… et les finances. Avant de formuler son habituel « appel à l'action » et de réclamer « des faits et non des mots », seize membres de l'autoconvoqué Groupe de Réflexion sur les perspectives du développement global ont formulé le lundi 7 mars un appel à « changer la manière de penser » sur les sujets de l’environnement et l'économie.

Vies parallèles: Le Caire- Berlin
Les mobilisations pour des réformes démocratiques en Tunisie, en Egypte, Yemen et la Jordanie tracent « un parallèle remarquable » avec la chute du mur de Berlin en 1989, selon un article publié par l’hebdomadaire New Europe écrit par Mirjam vont Reisen, membre du Comité Coordinateur du réseau de Social Watch Social international et professeur de Responsabilité Sociale Internationale dans l'Université néerlandaise de Tilburg.

Une enquête sur la mise en oeuvre de la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide est en train de se faire. La société civile globale, représentée à travers la plate-forme Better AID, de laquelle Social Watch est membre, vise à déplacer le discours de l’efficacité de l'aide à l'efficacité du développement.

Source: IPS
Souleymane Faye 

DAKAR, 15 nov (IPS) - Des entreprises étrangères et des hommes d’affaires nationaux achètent de plus en plus de terres arables en Afrique pour produire du biocarburant ou s’adonner à la spéculation foncière, au détriment des paysans menacés de devenir des ouvriers agricoles. 

Syndicate content