Source : Michèle Laubscher, Alliance Sud

L’organisation suisse Alliance Sud a salué l’augmentation à 0,5% du pourcentage du revenu national brut (RNB) disposée par le Parlement pour la coopération au développement et s’est engagée à être très vigilante pour que cela soit observé.

Source : Rapport du journaliste Edwin Agola pour le journal The Guardian

Le gouvernement de Tanzanie devrait accorder plus de temps à l’actuel processus de révision constitutionnelle pour faciliter la participation citoyenne, a averti le chapitre national du Réseau d’ONG de l’Afrique Australe pour les droits de l’homme (SAHRINGON), point focal de Social Watch dans ce pays. La police a lancé des gaz lacrymogènes la semaine dernière près du parlement, lorsque des étudiants essayaient de participer à une audience publique.

Lors des audiences interactives informelles de la société civile et l’Assemblée Générale de l’ONU, tenues le 1er avril à New York, en guise d’instance préalable à la Quatrième Conférence des Nations Unies sur les PMA, qui aura lieu le mois prochain à Istanbul, des organisations de la société civile ont exigé aux gouvernements et aux institutions internationales d’abandonner les approches habituelles concernant les pays les moins avancés (PMA), « Le paradigme de développement doit changer d’urgence » a affirmé Arjun Karki, coordinateur international de LDC Watch.

Comme initiative de l'Institut arabe des droits de l'homme et le Réseau arabe d’ONGs pour le Développement, un atelier régional a eu lieu le 1er et le 2 mars 2011, au sujet des "Droits de l'homme sous les changements démocratiques et le développement équitable : Questions et perspectives à la lumière du modèle populaire de la révolution en Tunisie et en Égypte".

Par Roberto Bissio

Après des décennies en attaquant les gouvernements, des environnementalistes, économistes, féministes et activistes sociaux du monde entier lancent un appel à fortifier les États comme la seule manière de sauver la planète, menacée par crise dans le climat, l'eau, les aliments… et les finances. Avant de formuler son habituel « appel à l'action » et de réclamer « des faits et non des mots », seize membres de l'autoconvoqué Groupe de Réflexion sur les perspectives du développement global ont formulé le lundi 7 mars un appel à « changer la manière de penser » sur les sujets de l’environnement et l'économie.

Syndicate content